Comment se préparer à l’accouchement ?

Comment se préparer à l’accouchement ?

Pour une maman que ce soit pour la première fois ou la quatrième fois, l’accouchement est toujours source d’angoisse. De ce fait, pour mieux le préparer, voici quelques conseils.

Bien préparer l’arrivée du bébé avant tout

Avant toute chose, pour que le nouveau né soit bien accueilli, deux ou trois mois avant l’accouchement, vous devriez entreprendre certains préparatifs. Outre que c’est très important pour le nouveau-né, ces activités peuvent aussi vous distraire et ne pas trop penser aux éventuelles calvaires que vous allez vivre pendant l’accouchement.  

Composer le trousseau de naissance

C’est primordial car ce sont les principaux ustensiles utiles pour le bébé lorsqu’il sera né. Pour certains parents, la composition du trousseau se fait dès les premiers mois de la grossesse. Néanmoins, pour que les bavoirs, les sorties de bain, les gigoteuses, les gilets de laine… correspondent bien au bébé, il serait plus préférable d’attendre que son sexe soit identifié.

Concevoir vos cartes de naissance

Comme vous le savez bien, en France après l’arrivée du bébé, l’envoie de carte de naissance à vos proches est incontournable. A cet effet, pour vous occuper un peu et moins penser à l’accouchement, vous pouvez créer vous-même un faire-part de naissance original. Aussi comme nous sommes à l’ère du digital, n’oubliez pas également de créer une annonce de naissance numérique pour vos proches qui habitent loin.

Aménager la chambre du bébé

En aménageant la chambre de votre futur enfant, vous pourriez être moins angoisser durant les dernières semaines de votre grossesse. Donc, ne vous fixez pas de limite là-dessus, décorez sa chambre comme bon vous semble.

Pratiquer des activités prénatales

Mise à part ces préparatifs, afin que vous soyez bien préparée à affronter le jour J, vous pouvez aussi pratiquer certaines activités. Parmi les plus en vogue, il y a les sports prénataux. En fonction de vos préférences, vous avez le choix entre faire de la danse, de l’aquagym ou encore du yoga. A part cela, l’hypnose et la sophrologie sont aussi très conseillées surtout s’il s’agit de votre première grossesse. Enfin, n’oubliez pas également de faire des exercices qui visent à renforcer votre périnée. Très important, cela pourrait vous permettre de prévenir les incontinences et fuites urinaires après l’accouchement.

 Faire une simulation d’accouchement

Grâce à la technologie actuelle, à partir d’une image en 3D, il est tout à fait possible de simuler toutes les éventualités qui peuvent se présenter durant votre accouchement. Outre bien préparer la future maman, cette simulation pourrait aussi être très utile pour le futur papa. 

À propos de l’auteur

Yanis Francky author